ZePra 7

4 Déc 2019

ColorLogic propose une mise à jour de leur serveur de traitement couleur orienté packaging

Les principales nouveautés sont les suivantes :

  • Support des éléments non imprimants et des calques des fichiers PDF.
  • Les calques des fichiers Photoshop PSD et TIFF peuvent maintenant être conservés (non aplatis) et être convertis.
  • Il est possible de restaurer les réglages d’un job précendement traités.
  • ZePra supporte le PDF 2.0.
  • Le module de gestion des tons directs à été amélioré.

Support des calques PDF

ZePra 7 supporte les étapes de traitement pour le packaging et les étiquettes ISO 19593-1:2018.

Une pratique courante dans l’impression d’emballage et l’étiquette consiste à placer dans le PDF des métadonnées ou des objets graphiques destinés à la production du produit finis. On place ainsi, par exemple : les tracés de découpes

Le support des étapes de traitement permet de respecter les choix réalisés lors de la création du PDF.

Comme cette version de ZePra supporte les calques des fichiers PDF. Il est maintenant possible de convertir le contenu de certains calques, de ne pas touchez d’autres calques voir de supprimer des calques.

Les règles de gestion des calques PDF permettent de sélectionner les calques et le traitement à leur apporter.

[btx_image image_id= »1789″ link= »/ » position= »center » size= »bateaux_medium »][/btx_image]

Support du nouveau standard PDF 2.0

ZePra supporte des nouvelles fonctionnalité du standard ISO 32000-2

  • Intention de rendu pour chaque page.
  • Compensation du point noir indépendante pour chaque objet.
  • Support des données spectrales pour les tons directs (CxF/X-4).

Support des calques Photoshop

Zepra 7 permet de conserver ou de convertir les calques Photoshop dans les fichiers Photoshop PDF et TIFF.

L’onglet Option de ZePra comporte maintenant une option permettant de gérer les calques des fichiers Photoshop.

[btx_image image_id= »1790″ link= »/ » position= »center » size= »bateaux_medium »][/btx_image]

Il est possible de traiter les calques des manières suivantes :
Conserver la transparence :

  • Seul les calques visibles sont convertis.
  • Les images et les textes subissent tous une conversion couleur.
  • Les calques sont supprimés.
  • Les zones transparentes peuvent être utilisées et restes visibles.
  • Similaire à la fonction fusionner les calques visibles.

Ajouter un masque de transparence

  • Le fichier converti n’a pas de transparence visible…
  • Mais, toutes les zones qui avaient de la transparence dans le fichier original sont conservées dans un masque alpha appelé Transparency.
  • Cela permet le travail ultérieur des transparences dans Photoshop.

Pas de transparence

  • Le fichier est converti, les calques sont supprimés et la transparence disparait.
  • Similaire à la fonction aplatir de Photoshop.

Conserver, si possible les calques

  • Si possible, tous les calques sont convertis qu’ils soient visibles où non.
  • La conversion  des tons directs en CMJN conserve les calques. Ainsi chaque ton directs converti en CMJN se retrouve dans son propre calque.
  • Il est ainsi possible encore possible d’éditer ces calques qui conservent leur zone transparente.

Gestion des tons directs améliorée

ZePra 7 propose de nouvelle fonctionnalité afin d’améliorer la conversion des tons direct ou la prédiction des surimpressions.

[btx_image image_id= »1791″ link= »/ » position= »center » size= »bateaux_medium »][/btx_image]
[btx_image image_id= »1792″ link= »/ » position= »center » size= »bateaux_medium »][/btx_image]

  • L’espace dans lequel les tons directs en surimpression sont mélangés est définissable. Il est possible de choisir l’espace du document ou celui de destination. Un automatisme permet de laisser ZePra choisir. Dans ce cas, ZePra sélectionnera généralement l’espace de destination sauf si c’est un espace RVB.
  • Support de la norme ISO 20654 (SCTV) pour les tons directs. La nouvelle fonctionnalité « Linearity » permet de choisir la méthode de calcul utilisé lorsqu’un ton direct est tramé et que sa valeur cible n’est disponible qu’a l’aplat sans information sur son opacité. Le mode automatique utilise l’espace du document ou de destination pour le calcul de la linéarité, alors que SCTV permet d’appliquer la méthode défini dans la norme ISO.
  • Avoid Dot-on-Dot combinations : Cette fonctionnalité est utile pour la conversion des ton directs en multichromie lorsqu’une trame AM est utilisée pour l’impression. L’activation de cette option permet d’éviter l’utilisation d’une encre complémentaire en plus du noir, violet ou bleu.
  • La séquence d’impression joue un rôle très important dans l’apparence de la surimpression des couleurs.

[btx_image image_id= »1793″ link= »/ » position= »center » size= »bateaux_medium »][/btx_image]

Il est possible de :

    • d’utiliser la séquence définie dans le document.
    • de choisir une séquence avec les encres les plus sombre dessous.
    • de choisir une séquence avec les encres les plus clairs dessous.
    • de définir manuellement la séquence.
  • Utilisation d’un maximum de trois canaux. Il est dorénavant possible de limiter l’utilisation d’encres à trois canaux lors du calcul des tons directs. Auparavant on ne pouvait limiter qu’a un ou deux canaux.
  • Un ton direct peut maintenant être supprimé ou remplacé.
  • Il est aussi possible de modifier l’opacité dans la fenêtre d’édition. Il est donc maintenant possible de modifier l’opacité d’un ton direct venant d’un nuancier PantoneLive.

[btx_image image_id= »1794″ link= »/ » position= »center » size= »bateaux_medium »][/btx_image]

  • L’export en CxF produit un fichier compatible CxF/X-4.
  • Il est possible d’exporter une seul ton direct.
  • Lors de l’export d’une librairie seul le format CCF permet d’enregistrer toutes les informations. Si un autre format est sélectionné ZePra indique les limitations.
  • Si une couleur n’est pas convertie les données CxF/X-4 sont conservés.
  • ZePra supporte le format de fichier du logiciel de formulation ColorMaster d’X-Rite (.mif).
  • Lors de l’import de données CxF si plusieurs conditions de mesures sont disponibles une boite de dialogue propose d’en sélectionner une.
    • Les utilisateurs de nuanciers PantoneLive doivent ré-importer leur nuanciers avec cette nouvelle version.
Restauration d’une configuration
  • Zepra permet de restaurer la configuration d’un job déjà traité et ce même si la configuration a été supprimée.
  • ZePra 7 sauvegarde pour chacun des jobs traités l’ensemble des paramètres. Il est ainsi très facile de retrouver les réglages utilisés précédent lors d’un test ou d’une production passée.
Productivité et extensions
  • Les messages d’alertes peuvent être personnalisés pour chaque configuration. Il est possible d’afficher les alertes, les erreurs ou de les ignorer.
  • La création de flux permettant d’appliquer uniquement des gradations a été amélioré. L’assistant propose de créer les courbes a partir d’un DLP existant.
  • ZePra hérite de la même fonctionnalité de recherche de profil que CoPra 5.
  • Le rapport de traitement d’un job intègre le temps de traitement necessaire.
  • Lors de traitement d’un job l’utilisateur dispose de plus d’information concernant le traitement en cours.
  • Un nouveau processus de suppression a été mis en place. La suppression d’une file de traitement permet de supprimer plus facilement les hotfolders et les configurations inutilisés.
  • L’import d’un seul fichier est possible en un click droit sur la file de traitement.
  • Il est plus facile d’organiser l’ordre des bibliothèque de tons directs.
  • Il est possible d’ajouter une délai avant de débuter le traitement d’un job. Cela peut s’avérer utile lorsque de gros fichiers sont copiés à travers le réseau.
  • ZePra 7 utilise une nouvelle version Measure Tool (v2.1).